Bouillon d’épluchures de légumes

Bon, bah là, tout est dans le titre je crois…

En cuisine comme dans la vie, rien ne se perds, rien ne se crée, tout se transforme. Je congèle donc mes épluchures lavées dans un grand tupperware ( quand il y en a trop pour les lombrics ) et régulièrement j’en fait du bouillon de légumes que j’utilise dans d’autre recettes comme les ramens ou les risottos… oui je vous les donnerai aussi!

Le tips de l’enfer là, tenez vous bien c’est de garder votre tupperware jusqu’à ce qu’il soit bien rempli et… Ding, c’est l’heure du bouillon!
J’adoooore cette recette parce qu’en plus d’être zéro déchet, bah c’est peut être la seule recette qui demande zéro compétences de cuisine et qui pimp littéralement tout le reste!

Temps de préparation
1 minute de mise en place et 2h de cuisson
En gros ça se fait tout seul pendant que tu fais ce que tu veux avec tes cheveux ( on juges pas les références ou les occupations des autres, je t’entends d’ici! hihi )!

Ingrédients et matériel
Pour 2L de bouillon

  • Des épluchures et des morceaux de légumes lavés
  • 3L d’eau
  • 5 grains de poivre
  • 3 clous de girofles
  • 2 graines de cardamome
  • 1 bouquet garni ( quelques branches de thym et une feuille de laurier )
  • Une grande casserole ou un fait tout ( genre une marmite quoi… ), une passoire fine.

Pour commencer, mettre toutes les épluchures dans le fait tout et rajouter l’eau. Portez à ébullition puis baissez à feu moyen et laissez mijoter pendant 1h et demi à 2h.
Pendant ce temps, c’est temps libre, comme à la colo!
Donc, lorsque le bouillon a réduit d’environ 1/3, filtrez et mettez en bocal ou en bouteille.
Laissez refroidir et gardez au frigo 4 – 5 jour.
Voilà.

Franchement, je sais pas quoi rajouter parce que c’est vraiment tout… Ha si!

Une petite liste des épluchures de légumes bouillons compatibles :

  • Les pas sympas pour le compost :
    Poireaux, oignons, ail, échalotes, choux…
    Ceux là ne vont jamais dans le lombricompost car « vermifuges » et du coup les Robertos ( la 3eme génération de Roberts, mes lombrics ) n’aiment pas du tout…
  • Les racines :
    Carottes, navets, topinambours, céleris, panais, betteraves, radis…
    Bref tout ce qui pousse sous la terre et dont on a tendance à zigouiller la tête et la racine avant de les éplucher.
  • Les tiges :
    Coriandre, persils, menthe, aneth, cerfeuil…
    Toutes les tiges des herbes aromatiques ou les herbes un peu moins jolies ( tu sais quand ça commence à jaunir mais que t’as pas le cœur de les jeter ou de les manger, hop, hop hop, dans le tuptup! ).

Ha et aussi il y a les NO GO!
Y en a pas beaucoup, mais franchement, les épluchures de pommes de terres ou de patates douces, je trouve que ça donnes des bouillons troubles et un peu farineux… bref, perso j’évite.

Les Astuces Zéro Déchet :
Vous pouvez congeler votre bouillon et le garder pour l’utiliser ultérieurement dans vos plats. Ou même enclencher le « mode mamita » et le ressortir les soirs de flemme, de crève de l’enfer ( ou les lendemains de cuite pour les plus foufous ) et le boire tel quel!

Des questions? Des remarques? C’est juste en dessous.

Créatrice du blog Joli Sauvage. Sensibilisatrice Zéro déchet et alimentation durable. Co-fondatrice du collectif éco-feministe "Les Invasives". Créatrice de l'initiative solidaire "Des vélos pour l'Hosto"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *